Manon, ma grosse salope. Ch.6

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Dicks

Manon, ma grosse salope. Ch.6Avec une pensée pour Tibonbon et une amie très chère, FlorilègeChapitre 6 : Au restaurantComme promis, j’emmène ma fille au restaurant. Nous sommes en retard, dès qu’on franchit la porte du restaurant et qu’on s’avance dans la salle déjà pleine, le regard des hommes et des femmes ne la quitte pas des yeux.Faut dire que sa robe ne cache pas grand-chose. Ses gros seins, sans soutiens gorge se balancent et risque de s’échapper à tout instant et son gros cul se balance dans sa robe plaquée sur son corps. Elle dévoile la moitié de ses cuisses bien pulpeuses et on remarque tout de suite qu’aucun slip ne déforme la courbe sensuelle de ses fesses.Quelques hommes reçoivent un coup de coude de la part de leur compagne qui les rappelle à l’ordre et nous prenons place autour d’une table ronde que j’ai réservée dans le fond du resto. Au lieu de m’asseoir en face de ma fille, je prends place à côté d’elle sur la banquette en arc de cercle et j’ai déjà une main entre ses cuisses avant que le serveur ne vienne prendre la commande. Lorsqu’il arrive il se place près de Manon et il a un moment d’hésitation. Ses gros seins sont presque entièrement dévoilés car elle vient de se pencher pour respirer la rose qui est sur la table.- Heuuuu, avez-vous fait votre choix ?Mais ces yeux ne quittent son décolleté avant de les baisser vers tes cuisses et remarquer ma main qui est entre elles.- Manon…choisi ce que tu veux, c’est ta soirée, mon ange.Au regard que ma fille porte sur la bosse qui déforme l’entrejambe du serveur, je crains qu’elle demande quelque chose de très particulier et qui ne figure pas sur la carte. D’autant que le serveur n’est plus tout jeune, bedonnant, et que je sais qu’elle a une préférence pour ce type de gros cochon.Tant bien que mal il repart, détachant son regard de ses cuisses qu’elle a légèrement écartées sous la pression de ma main. Avant qu’il ne revienne avec le premier plat je lui demande.- Remonte ta robe au-dessus de tes hanches, mon ange.- Papa ! Arrête ! On est au restaurant !- Ne discute pas Manon ! Je veux que tu fasses jouir ce gros porc. Et je vais t’aider. Recule-toi sur la banquette.Lorsque le serveur revient avec les plats, il manque de tout lâcher quand il s’aperçoit que Mano dévoile tout son bas ventre, les cuisses écartées Elle n’a même pas de slip pour cacher sa chatte presque imberbe, qui met en valeur ses grandes lèvres bien ourlées et bombées, que j’écarte de mes doigts. Il devient tout rouge et après avoir pris son temps pour servir et bien mater sa chatte que je doigte, il repart avec son plateau devant son entre-jambe pour cacher la tache humide qui est apparue.- Tu vois mon ange on l’a eu le petit gros, rien qu’à voir ta chatte qui dégouline de cyprine il n’a pas pu se retenir. Suce mes doigts, chérie, que je puisse tenir mes couverts proprement.Étrangement on n’a pas revu notre serveur mais deux autres se sont succédés pour nous servir. Je devrais plutôt dire…pour servir Manon, en cherchant toutes les excuses possibles pour regarder ses cuisses et sa chatte trempée qu’elle leur offre à ma demande ainsi qu’un de ses gros seins qui s’est échappé de sa robe en mettant a l’air un de ses long tétons excité par ce que je lui oblige de faire. Ils sont aux petits soins pour elle.- Tout va pour le mieux Madame… Un peu de vin… avez-vous assez de pain… désirez-vous un supplément…A la fin du repas, nous sommes les derniers clients et le premier serveur réapparaît pour nous demander si nous sommes satisfaits du repas et du service.Comme je l’ai ordonné à ma fille, elle fait glisser sa serviette par terre entre ses pieds.- Pardon, Madame, votre serviette est tombée…Manon se recule sur la banquette en écartant bien les cuisses et le fixant dans les yeux, elle lui dit.- Pouvez-vous me la ramasser, s’il vous plait.Ce qu’il fait lentement, ses yeux grands ouverts sur sa chatte, qu’elle écarte de ses doigts pour qu’il remarque bien son jus de chatte qui coule vers sa raie des fesses.L’espace d’un instant une de ses mains s’égare sur sa cuisse pour se relever. Manon pose la sienne dessus pour l’attirer vers sa chatte trempée et avec son sourire le plus pervers, elle le remercie.- Bien aimable, monsieur. Vous méritez un bon pourboire.Se tournant vers moi.- Hein Papa… tu es d’accord avec moi ?- Bien sûr ma chérie, tu penses à quoi ?- Huuuummmm, je vais y réfléchir… Vous pouvez m’indiquer ou sont les toilettes ?- Au fond, à droite, Madame, je vais vous montrer.- Merci, mais ça ira. J’ai juste une envie pressante à calmer…Le serveur est un peu surpris de cette réflexion et il la regarde s’éloigner en ondulant du cul outrageusement, avec son sac à main en bandoulière dans lequel j’ai glissé un de nos récents achats.Je discute avec le serveur pendant cinq minutes pour lui laisser le temps de faire ce que je lui ai demandé et je lui dis.- Je ferais bien d’aller voir ce que fait ma fille, j’espère qu’elle n’a illegal bahis pas de problème. Vous m’accompagnez ?- Bien sûr, s’empresse de répondre le petit gros. A votre service Monsieur.Lorsque nous entrons dans la grande pièce carrelée des toilettes pour Dames, on aperçoit sa robe posée sur une porte des toilettes.- Çà va mon Ange… ont s’inquiétaient…T’es pas malade ?- HHuuuuuummmm, non papa, ooohhh, 1 minute…Je pousse la porte qu’elle n’a pas verrouillée comme je lui ai ordonné et nous l’apercevons assise sur le bord des WC avec un gode dans une main qu’elle fait aller venir dans sa chatte dégoulinante et brillante de jus.- Manon ! Tu es vraiment une salope ! Tu ne pouvais pas attendre d’être à la maison !- Papa ! Tu n’as pas arrêté de m’exciter pendant tout le repas ! J’en pouvais plus moi ! Fallait bien que je me soulage.- Tu n’avais qu’à me le demander… Ou le demander à notre serveur. Je suis sûr qu’il t’aurait rendu ce service. N’est-ce pas monsieur…- Sûr ! Tout ce que vous voulez !- Tu vois mon cœur ! Une bonne queue c’est sûrement mieux que ce que tu as dans ta main. Regarde, petite salope, regarde sa belle queue.Le serveur vient de baisser son pantalon et slip et une grosse bite bien tendue se retrouve devant tes yeux.- Suce-le Manon, prépare là bien pour ta chatte baveuse. Fais lui voir que tu mérites ton titre de la reine des pipeuses. Ma grosse salope prend sa bite en main et elle la frotte sur ses joues en la faisant passer sur ses lèvres entrouvertes avec le bout de sa langue sortie.- Papa, elle pue sa queue ! Elle sent le vieux sperme !- Tu as raison salope ! Tu m’as fait jouir dans mon froc a force de me montrer ta chatte pleine de jus !Manon sourit de satisfaction et commence à téter son gland en tenant la base de sa queue d’une main et en évaluant la grosseur de ses couilles de l’autre. Elle descend sa bouche sur sa grosse bite et elle l’absorbe totalement avant de la retirer et de lui dire.- Mais tu dois avoir encore des réserves avec des grosses couilles comme ça.- Sûr ! Tu vas t’en prendre plein la gueule si tu continues comme ça !- J’adore ça mais avant tu vas me la mettre dans ma chatte ! Regarde elle n’attend que ça !Ma fille écarte largement ses cuisses et retire lentement le gode qu’elle avait enfoncé dedans. Son sexe reste ouvert en laissant coulé sa cyprine et elle place le gode dégoulinant de jus devant la bouche du serveur.- Tiens, suces ! Ça sent meilleur que ta putain de bite que tu vas me fourrer bien à fond dans mon con.Il ouvre sa bouche et elle lui enfonce le bout du gode dedans tout en serrant ses couilles dans sa main.Il se recule, crache par terre et s’exclame.- Putain ! Oui ! Elle est bonne ! Viens par-là !Il tire Manon hors des WC et il la porte pour poser son cul sur le bord de la grande tablette des lavabos. Il soulève ses jambes et lui dit- Tiens bien tes jambes et écarte tes cuisses. Je vais te la bouffer ta chatte de putain de salope.Et ce gros porc plonge sa bouche sur sa chatte pour la laper comme un goret affamé avant d’enfoncer sa langue le plus loin possible pour recueillir son jus et l’avaler.- Putain ! Qu’est-ce que tu mouilles ! Il replonge entre ses cuisses et cherche son clito tout en essayant de pousser un de ses doigts dans son trou du cul trempé par sa mouille. Manon le repousse et elle cri.- Touche pas à mon cul ! C’est réservé !Moi, j’attire un deuxième serveur qui mâtait la scène et je confirme.- Exact Manon ! Il ne va pas y toucher ! Regarde, j’amène du renfort car dans l’état que tu es, je suppose qu’une bite ne te suffira pas.- Oooh ouiiiiiii, Papa. Amène-moi là par-là que je la tâte pour voir si elle me convient.Le deuxième serveur qui a déjà sa queue en main s’approche et ma fille regarde sa bite dressée.- Whaouuuu ! Elle est sacrement longue !En effet, sans être très grosse, sa bite fait sûrement plus de 20 cm de long et son gland est plus gros que le manche, comme ballonné et engorgé de sang.Je tire le serveur qui déguste sa chatte et je lui dis.- Allonge-toi par terre. Ma fille va faire un galop sur ta queue et elle pourra s’occuper de celle-ci en même temps que la mienne.Manon s’accroupit sur le gros serveur qui guide sa queue vers sa chatte et quand elle sent son gland qui écarte ses lèvres intimes, elle se laisse tomber sur lui d’un seul coup.- Aaaahhhhh, ouiiiiiii ! – Putain ! Elle est chaude cette salope. S’écrit l’autre serveur en présentant sa queue devant sa bouche.Manon n’a même pas besoin de la prendre en main car il l’enfonce dans sa bouche immédiatement et ma fille agrippe ses fesses pour l’empêcher d’aller trop loin quand elle sent son gros gland qui passe ses amygdales.Son gros cul écrase le ventre du premier serveur pour que qu’elle sente mieux sa bite au fond de sa chatte et elle fait juste des petits mouvements d’avant en arrière, pour bien la sentir en elle pendant qu’elle fait aller-venir l’autre bite dans ta bouche avec ses deux mains crispées sur illegal bahis siteleri son cul.- Vas-y, salope, suce bien ma bite !Pour la sucer, elle la suce! Je me demande même comment il fait pour se retenir de jouir quand ma fille arrive à lui faire une gorge profonde et que toute sa bite disparaît dans sa bouche ! Manon m’étonne chaque jour de plus en plus. Sa queue entre dans sa gorge facilement sous ses gémissements d’approbation et les gargouillis de plaisir de ma fille, atténués par ce bâillon de chair. Elle me regarde en train de branler ma bite devant ce beau spectacle qu’elle m’offre et elle me fait signe d’approché.Tout en dévorant la bite du serveur, Manon prend mon pénis en main et elle me branle au même rythme qu’elle le suce.Mais le serveur n’en peut plus et sous un cri rauque, il décharge tout son sperme dans sa bouche.- Putain, La salope ! Elle me fait jouir !En bonne salope gourmande que ma fille est dans ces moments-là, elle lui fait voir sa bouche rempli de son foutre et il gueule.- Avale salle pute ! Avale tout !Lentement, Manon avale son sperme et puis elle lèche ses lèvres souillée avant de tirer sur ma bite pour la prendre dans sa bouche afin de remplacer celle qui vient si bien d’arroser sa gorge.Son gros cul commence à s’affoler sur la bite qu’elle sent gonfler dans son vagin mais malheureusement le gros porc jouit avant elle en la plaquant sur lui pendant qu’il se vide dans sa chatte insatisfaite.Manon s’extrait de sa queue qui n’a même pas finit de se vider et elle me dis en me poussant en arrière.- Assieds-toi sur la banquette Papa.Dès que je suis assis avec ma queue toute raide en l’air, ma fille se baisse vers moi, les jambes droites et bien écartées et elle crie.- Qui est en forme pour me prendre par derrière !- Moi ! Et tu vas voir ce que c’est qu’une belle bite !C’est le cuisinier qui vient de faire son entrée suivi du troisième serveur avec tous les deux leurs bites en main.Si le serveur a un sexe dans la moyenne, celui du cuistot est effectivement très gros ! Et long ! Je me demande même si je dois le laisser défoncer la chatte de mon ange pervers. Mais je n’ai pas à réfléchir longtemps car en voyant la queue qui s’approche d’elle, ma fille s’écrit.- Eh, bien ! Qu’est-ce que tu attends pour la mettre dans ma chatte ! Gros porc ! Fais-moi voir si tu sais t’en servir pour me faire jouir !Piqué au vif, il passe derrière Manon et il l’embroche d’un seul coup comme une poulette qu’il va mettre au rôtissoire.- AAAAAAAHHHHHHHHHHH ! Salaud !Il s’immobilise au fond de son sexe et quand elle sent qu’il s’est adapté à la taille du monstre qui l’écartèle, que la douleur s’estompe, elle s’écrit.- Whaou ! Putain, elle est vraiment grosse ! T’as une bite de cheval ! Allez baise ta jument !Il se retire à moitié et se renfonce brutalement.- Tiens salope ! Tu la sens bien ma queue !Son gros gland c’est écrasé si fort sur le col de son utérus, qu’elle en a les larmes aux yeux et qu’elle prend une bouffée d’air après avoir eu sa respiration bloquée sous l’impact.Puis il lui pilonne sa chatte à grands coups de bite qui va et vient dans son vagin, sur toute sa longueur, jusqu’à ce qu’elle a un formidable orgasme.- OOOHHHHHHH, OUIIIIIIIIIIIII ! Continuuuuuueee !Comme un sauvage il continue de la baiser et ma fille n’arrête pas de gueuler sous son orgasme constamment entretenu par son énorme queue qui frotte toute les parties sensibles de son vagin. Ses couilles frappent le haut de sa chatte et son clito qui explose de joie à chaque fois qu’il est écrasé.Entre deux spasmes de jouissance, ma bite dans sa bouche, qu’elle arrive à garder parce que je la maintiens bien sur moi, elle tend ses mains à l’aveuglette, pour se saisir de deux bites et les branler pendant que le cuistot continue de la baiser.Manon a dû penser qu’il n’y a pas de raison pour qu’ils se branlent tout seul, alors que ses mains sont vides, et que sa chatte et sa bouche sont déjà occupées et bien pleines.Le cuistot retire sa grosse queue de sa chatte et s’écrie.- Pour une pute tu jouis merveilleusement bien ! J’espère que ta bouche est aussi bonne que ta chatte ! Qui veut ma place ? Elle est toute chaude et bien graissée car elle mouille cette salope !- Moi ! s’écrit le troisième serveur.Je me retire de sa bouche pour laisser ma place au cuistot qui branle sa grosse queue et dès qu’il est assis, il att**** la tête de ma fille pour tirer sa bouche sur son gros gland rougeâtre.- Tiens, ma belle, goûte ton jus de salope et suce mon nœud.Il force sa bouche pour enfoncer la moitié de sa queue dedans. Derrière elle le serveur ne cherche même pas l’entrée de sa chatte car elle est bien visible tellement elle est encore béante après sa jouissance sous les coups de bite du cuistot. Des que son gland est entre ses lèvres rouges et gonflées, il l’embroche d’un seul coup. Tellement fort, que ses couilles claques sur son cul et qu’il la projette en avant sur la canlı bahis siteleri queue du cuistot et son gros gland passe dans sa gorge.Surprise, Manon manque de s’étouffer et elle tousse et crache sa salive mêlée de son jus de chatte avant de le reprendre en bouche pour lui bouffer son sexe comme elle sait si bien le faire.Moi, je la regarde servir de vide couille et je la trouve magnifique, belle et sublime par tant de perversité. Je suis en admiration devant sa capacité à prendre en bouche ou dans ton sexe, de grosses bites sans jamais rechigner. Au contraire, elle en redemande car retirant la queue de sa bouche elle crie.- Baise-moi plus fort ! Je ne la sens pas bien ta queue après celle que j’ai en bouche !Ça me donne une idée.- Attendez bandes de porcs ! On va lui donner satisfaction.Je dis au serveur qui la baise.- Couche-toi par terre avec ma salope sur toi. Il arrive même à l’entraîner avec lui sans que sa bite ne quitte sa chatte et Manon se retrouves sur lui, sur le dos, avec sa queue bien enfoncée dans sa chatte.- Soulève tes genoux et écarte bien tes cuisses mon ange.Obéissante, elle plie ses jambes et elle ouvre ses cuisses en grand. Toute l’assemblée de mec en rut se régale de sa chatte empalée sur la queue du serveur.- Je crois bien qu’il y a de la place pour une seconde bite dans cette belle chatte. Qui veut essayer ?- Moi, dit le deuxième serveur à la longue bite qui bande de nouveau.Il passe sous ses cuisses et il glisse sa bite sur celle de son collègue pour pousser son gland, en forme de tête chercheuse, dans le haut de sa chatte.Je regarde avec le cuistot et 1er serveur s’il va réussir à mettre sa queue dans sa chatte avec celle qui y est déjà. Voyant tous ces yeux fixés sur sa moule, elle regarde aussi et avec ses doigts, elle écarte le plus possible ses lèvres de chatte, ce qui fait ressortir encore plus son beau clito gorgé de sang. Elle crie.- Pousse plus fort ! Mets là moi ! bien à fond !Quand nous voyons la queue s’enfoncer dans sa chatte en glissant sur l’autre, c’est en cœur que nous nous exclamons.- AAAaaah, la salope !Et bien sûr ma fille en rajoute.- Ouiiiiiiiiiii ! Putain que c’est bon de faire défoncer le con !Le cuistot passe entre elle et le 2ème serveur et il lui représente sa grosse queue en disant.- Suce, putain ! Et toi derrière, lèche mon cul !Je n’en reviens pas ! Le serveur lui obéi et il écarte les grosses fesse du cuistot pour lui lécher le cul et même lui enfoncer sa langue dedans pendant qu’il fait aller doucement sa queue sur celle de son collègue et que Manon geint en bouffant la queue du cuistot.Mais je ne suis pas au bout de mes surprises.Le premier serveur se met à genoux et sans aucun problème, il encule sauvagement son collègue qui a sa langue fichée dans le trou du cul du maître queux. Les quatre compères ne sont sûrement pas à leur première orgie de sexe et ils se soulagent probablement entre eux dans l’arrière cuisine. Du coup j’enjambe le 2eme serveur et je fourre ma queue dans la gueule du 1er serveur.Dommage qu’il n’y a personne pour prendre une photo de ce monstre à 5 queues. Pendant 10 mn ce n’est que râles, grognements, gémissement, et mots orduriers.Manon exprime bruyamment en des mots orduriers le plaisir qu’elle ressent d’être prise ainsi et elle se met à jouir gueulant.- AAAAHHHHHH ! OUIIIIIIIIIIIIII ! Remplissez-moi ! Bourrez-moi !OOOOHHHHH, OUIIIIIIIIIIIIII !Deux bites explosent dans sa chatte et déversent leur foutre chaud au fin fond de son vagin complétement distendu et écartelé.Le cuistot jouit aussitôt et envoie 3 bonnes giclées de sperme dans sa bouche ouverte puis il se finit en arrosant sa figure et ses gros seins.Moi quand je sens le serveur se crisper en enterrant sa bite dans le cul de son collègue et en gueulant comme un goret, je le fais taire en arrosant sa bouche et sa gueule de mon jus tout chaud.Je laisse ma fille récupérer un peu et se rafraîchir la figure, et nous rentrons chez elle.Apres un bonne douche, blottit contre moi elle me dit.- Merci mon papa d’amour. Je n’ai jamais autant eu de plaisir que ce soir. Mais dis-moi… Tu n’as pas honte d’avoir une fille aussi salope et dépravée.- Non mon ange ! J’adore de voir jouir et ça m’excite sacrément de t’offrir à la perversité d’autre vicieux. J’aime te voir jouir si intensément.- Moi aussi j’aime quand tu me fais faire des saloperies, quand tu me force à montrer ma chatte puis à me faire baiser devant toi. Je suis toute à toi mon papa d’amour et je ne veux plus te quitter.- Mon bébé…je t’aime à la folie. On ne se quittera jamais ! Tu seras ma femme, ma maîtresse, ma soumise, ma pute, et surtout ma fille chérie, mon amour de fille extrêmement perverse qui se donne corps et âme a son papa i****tueux.Manon écrase dans sa main ma queue qu’elle a extrait de mon pantalon et qui rebande déjà rien quand entendant ce qu’elle vient de me dire en ajoutant.- Papa… je t’aime… mais quand tu vas dépuceler mon petit cul ?- Demain, mon bébé…promis. Ce soir je suis mort !Et comme chaque soir, nous nous endormons collés l’un a l’autre, moi contre ses grosses fesses qui coincent ma queue et une main qui englobe et soutien un de ses gros et superbes seins.A suivre

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir