Nouvelle expérience en vacances

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Nouvelle expérience en vacancesMon mari Alain, et moi, avons la quarantaine et nous sommes mariés depuis une bonne dizaine d’années. Nos deux enfants sont grands et suivent des études loin de chez nous maintenant et ne nous accompagnent plus en vacances. Depuis leur départ nous avons retrouvé une vie sexuelle plus expansive et nous nous amusons en inventant des petits scénarios avec des dessous sexy. Et en vacances nous en profitons encore plus.Aujourd’hui nous avons fait une grande ballade et au détour d’un chemin j’ai taillé une pipe à Alain et en rentrant nous nous sommes arrêtés à la terrasse d’un café pour me rincer la bouche et la gorge de son sperme que j’ai avalé. Je n’aime pas trop avalé et je recrache, mais il y en a toujours un peu qui passe.Alain me désigna un jeune homme de l’autre côté de la terrasse en me disant qu’il me reluquait. Je lui dis qu’il se trompait sûrement, que je ne devais pas intéresser un jeune trentenaire. Tu te trompes me dit Alain, ça les excite les femmes matures comme toi, gironde avec des gros seins lourds et un joli cul potelé. Je soupirais en lui répondant qu’il disait n’importe quoi.Reste ici, aguiche le un peu et observe le pendant que je vais acheter le journal. Et il me laissa seule.Je changeais de place pour mieux voir et je croisais mes jambes en remontant ma robe un peu plus et découvrir mes cuisses. Je passais ma main dans mon cou et la fis glisser sur mon décolleté.Mon mari revint à sa place en me posant la question « alors? »”Tu as raison, il m’a mâté avec envie je crois. Et ça m’a un peu émoustillé, si on rentrait se faire du bien.”Nous avons quitté le café et sommes rentrés à notre location. Aussitôt à l’intérieur, j’ai retiré mon tanga et remonté ma robe pour qu’Alain me prenne en levrette contre la table. Puis nous nous sommes déshabillés entièrement et avons continués au lit. Ça avait bien excité Alain aussi, qui m’a prise dans tous les sens et giclé sur les seins. Et nous sommes restés au lit à nous câliner.« tu n’aimerais pas coucher avec un homme plus jeune, comme celui du café ? » ma demandé Alain.« pourquoi ? tu es encore ankara escort très en forme mon chérie » j’ai répondu.« pour changer ! »« tu me conviens très bien » je dis en l’embrassant.« ou bien à 3, nous 2 et un jeune ? » continua-t-il.« obsédé ! Et qu’est-ce que je ferais de 2 hommes ? Tu sais très bien que je n’aime pas la sodo et encore moins avec un inconnu » je lui dis.« il n’y a pas que la sodo, il y a plein de possibilités » fit-il en me passant un doigt sur les lèvres.« espèce de vieux cochon ! Dormons maintenant » je conclus.Mais je ne trouvais pas le sommeil. Je pensais à la proposition d’Alain. C’est vrai que ce serait sûrement bien avec un jeune plus vigoureux. En tout cas différent. Et le gars du café était pas mal, et je m’imaginais avec lui en train de baiser devant Alain. Je glissais ma main entre mes cuisses, ma chatte était toute humide encore et je me caressais en y pensant jusqu’à trouver le sommeil.Dés le réveil, j’y ai pensé et j’ai sauté avec envie sur la queue d’Alain pour le sucer et le pomper jusqu’à ce qu’il gicle dans ma bouche. Après le petit déjeuné je suis monté à califourchon sur Alain et je me suis empalée sur sa bite en lui faisant manger mes seins et diriger ses mains sur mes fesses pour qu’il me doigte le cul. Après un petit repos, j’ai entraîné Alain sous la douche et me suis fais prendre en levrette contre le mur.« Eh bien tu es en forme et excitée aujourd’hui ma chérie » me dit-il.« ça ne te plaît pas que je sois comme ça ? » je répondis.« Oh si ! Mais il faut que je tienne la cadence »”Attention ! je vais prendre un petit jeune alors…”Et nous sommes partis nous promener. Je lui ai encore fait une petite branlette dans les bois et lui un bon cuni. Et en rentrant nous sommes repassés par le café. Le jeune homme était encore à la terrasse. Nous l’avons salué et nous sommes installés à la table voisine. Je me suis cambrée sur ma chaise pour mettre mes seins en avant et je n’avais pas reboutonné tous les boutons de ma robe pour laisser apparaître l’échancrure de ma poitrine. Alain s’en était rendu compte. Et il entama la conversation avec le jeune homme. Il lui proposa de lui offrir un verre et un autre et au bout d’un moment il l’invita à notre bungalow pour prendre l’apéro. Le jeune homme accepta.A la location, Alain s’occupa de tout préparer et me laissa avec le jeune homme que je voyais me dévorer des yeux des pieds à la tête, ou plutôt des fesses au seins. J’appris qu’il était célibataire et n’avait pas de copine en ce moment et il me précisa qu’il n’était pas intéressé par les femme de son age. Et nous buvions l’apéro tout en discutant. Et la conversation devenait de plus en plus intime.« et si nous rentrions » je proposais, « je me fais dévorer par les moustiques » et en rentrant sans y penser, je posais un pied sur une chaise et remontais ma robe pour inspecter ma cuisse. Alain s’approcha et posa sa main à l’intérieur de ma cuisse et il proposa à notre invité de regarder si un vilain moustique m’avait dévoré. Et il insista pour qu’il touche ma peau. Ce qu’il fit en glissant sa main de mon genou de ma jambe relevée jusqu’au haut de l’intérieur de ma cuisse, à quelques centimètres de mon tanga qu’il reluquait. Et mes seins aussi, dont j’avais encore défait un bouton.« vous avez la peau douce » me dit-ilAlain lui avait cédé sa place et s’était glissé derrière moi. Il caressait mes fesses.« oui ! » lui répondit-il, « regarde là aussi » et en prenant son poignet il tira sa main sous mes fesses, son avant bras collé à ma chatte, à travers mon tanga.Toujours derrière moi, Alain déboutonna toute ma robe pour découvrir mes seins enveloppés dans mon soutien-gorge.« et là aussi c’est doux » dit-il en même temps, « touche les ! »Le jeune homme posa sa deuxième mains sur mes seins pour les caresser.« ils sont bons aussi, goûtes les ! » ajouta Alain.Notre invité se pencha pour les embrasser. Je frissonnais. Et je frottais ma chatte sur son bras en ondulant. Alain dégrafa mon soutien-gorge pour les libérer et les serra l’un contre l’autre sur le visage du jeune homme qui maintenant aspirait mes tétons et jouait avec sur sa langue.Alain pris ma main et la poussa sur l’entre jambe du jeune homme. Je sentis son sexe dure dans son pantalon et le caressais et le fit sortir de son étreinte. Je branlais cette belle queue et malaxais ces couilles bien pleines.La main d’Alain glissa sur ma nuque et me poussa vers cette bite en érection pour la sucer. Je n’émis pas de résistance et me penchais en avant pour l’embrasser et la glisser dans ma bouche.Alain s’écarta pour se déshabiller et revint à côté du jeune homme pour se faire sucer aussi. Je passais de l’un à l’autre, les caressant tous les deux soit de ma main, soit de ma bouche.Alain proposa un préservatif à notre invité. Il l’enfila et pendant que je suçais mon mari il passa derrière moi. J’ouvrais les cuisses et l’invitais à me pénétrer. Il s’enfonça en moi doucement en agrippant mes hanches et commença des vas et viens qui me donnèrent le rythme pour pomper Alain qui me caressait la tête. Le jeune homme poussait sa queue au fond de ma chatte, ce qui m’enfilait la bite d’Alain au fond de ma gorge. Et les mouvements s’accéléraient. Je sentais mes seins ballotter à chaque secousse. Je sentais la main d’Alain glisser sur mon dos jusqu’à mes fesses et ses doigts fouiller mon anus. Et d’autres doigts encore près de ma rondelle, ceux du jeune homme. Je gémissais de plaisir et j’étais balancée d’avant en arrière, prise par derrière dans ma chatte et par devant dans ma bouche et doigté dans le cul. Je tremblais de plaisir et j’allais atteindre l’orgasme.Et je n’étais pas la seule.Le jeune homme se retira et enleva sa capote. Alain me fit allonger sur la table, la tête en arrière dans le vide, tournée vers leurs queues. J’avais glissé mes mains sous leur couilles et les malaxais. Ils se branlaient sur moi. Le jeune homme gicla en premier, ses jets passèrent au-dessus de ma tête et arrosèrent mes seins. Alain éjacula sur ma joue au bord de mes lèvres. Et ils glissèrent leurs queue dans ma bouche pour les essuyer.Ensuite, nous sommes allés sur le lit et le jeune homme me baisa encore sous le regard amusé d’Alain.Le jeune hommes nous accompagna quelques fois en ballade et nous reprîmes encore l’apéro ensemble les jours suivants. Et pour le dernier jour des vacances je leur permis de me sodomiser…Je vous raconterais une prochaine fois.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir