Voyeurs Exhib et plaisir

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Voyeurs Exhib et plaisirPas plus tard qu’hier j’ai passé un super moment avec ma petite nana trav. Oh ce n’est pas la première fois mais c’était vraiment chaud. Il faisait beau cet fin d’après midi. On passe en voiture pas loin d’un endroit que je sais hanté par des voyeurs et des exhibitionniste. Ma petite Eve est à croquer dans sa tenue très « écolière » , jupe courte très courte bleue marine, chemisier blanc, cheveux en deux couettes elle est très manga au fond. Sa silhouette fine, son petit gabarit et elle à l’air d’être ma fille. Les regards des autres sont suffisamment étonnés, réprobateurs et envieux pour me mettre en joie. Je m’engage dans le chemin sous les arbres, jusqu’à ce petit parking désert. Le toit est éclipsé et rangé dans le coffre nous sommes au soleil , il fait doux en cette fin de soirée. Elle m’excite ma petite salope, je suis tellement content de l’avoir rencontrée, heureux de profiter de ses charmes, elle ne cesse pas de me dire que de tous les mecs qu’elle a eu, mais il n’y en a pas des douzaines , je suis celui qui lui donnes ce qu’elle rêvait de vivre. Jeune trav naissante quand je l’ai rencontrée, elle est de plus en plus féminine, son corps change depuis que son traitement hormonal est optimum. Quelle fierté quand je caresse ses petits seins qui s’arrondissent, pour le moment ce traitement n’a que partiellement opéré des changements sur son sexe qui est très petit. Le plus flagrant c’est son sperme qui est transparent désormais et moins abondant qu’avant. Heureusement elle a toujours des orgasmes puissants et semble défaillir à chaque fois. J’adore çà .. la sentir tendue comme une corde d’arc puis devenir quasi inerte dans mes bras après la jouissance. Eve coquine à déjà la main sur mon sexe qui est déjà gonflé d’envie. Elle me scrute avec un regard coquin. – Tu bandes déjà, tu crois qu’il y a du monde ici ? Dit -elle -Oui je suis dur , tu va me sucer ma petite pute. Dis-je. Regardant les fourrés attentivement. J’aperçois déjà quelques silhouettes se faufilant, ils vont attendre que nous ayons engagé les hostilités. Eve dégage ma queue, ouvre mon pantalon et baisse mon slip, elle me décalotte le gland ce qui me fait frissonner. Elle sait que j’aime quand elle force et tire la peau très loin. Elle commence par cajoler mon gland avec sa langue, puis elle me prend dans sa bouche. Je pose mes mains sur sa nuque et je la force a m’avaler tout entier. Je prend plaisir à gouter.. les spasmes de sa gorge sur mon braquemart. Le relâche l’étreinte. Elle redresse la tête les yeux pleins de larmes, elle me sourit. – Salaud.. tu veux m’étouffer.. dit elle avec un petit rire. Elle aime être forcée de la sorte. Elle aime également que je l’étrangle, son plaisir est si intense quand elle me suce et que je l’ai mise en laisse ou que je tirer sur son collier. Elle prend plaisir à ce simulacre qui l’amène au bord de l’asphyxie, de l’agonie. C’est un jeu dangereux ? Oui si on n’a pas la maîtrise. Moi même, j’aime être étranglée par une maîtresse et il m’est arrivé de jouir uniquement par cette action. Eve aussi à plusieurs fois atteint l’orgasme à bout de souffle. Elle me suce de plus belle, une main sur sa tête imprime le rythme et la profondeur. De l’autre je baisse sa culotte blanche, libérant son petit sexe ou gros clito selon l’envie du moment. J’aime la douceur de son cul, la souplesse de sa rondelle que je force d’un doigt, enfin pas besoin de force elle à l’anus qui baille. La petite est rodée, je la défonce et la fait défoncer si je bursa escort le peux. Un bruit, un mec en jean et tshirt noir c’est approché de la voiture, braguette ouverte la queue à la main, il se branle lentement en regardant nos ébats, il est de mon côté près de la portière. Eve lève la tête, les lèvres luisantes de salive. – Suce le ma salope !! dis-je. Elle m’enjambe presque le type est appuyé contre la carosserie. Eve embouche la queue et la pompe. Elle est à 5cm de mon visage, ses cheveux me chatouillent. Je me branle en la regardant sucer, la tige raide mouillée de salive çà glisse tout seul. Mon autre main emprisonne sa petite queue et lui pétrit les noisettes. Elle aime çà et même pire. Se faire broyer les couilles est aussi un plaisir pour elle. Son fantasme étant de se faire castrer par moi . Elle me l’a dit elle est sincère et ce serait un pas vers le statut de femme. Je sais qu’elle est sérieuse que cette pratique existe, par contre médicalement dans un environnement sûr. Pour le moment on est loin de cette préoccupation, Eve suce le mec avec application. Un autre approche, queue à l’air. Sans même que je l’incite, Eve prend le second dans sa main avant de pomper les mecs alternativement. Je me dégage de sous elle, passe de son côté tandis qu’a genoux sur mon siège elle suce comme une folle. Je laisse tomber mon jean sur mes chevilles. Ma queue est raide, je me place derrière elle. Je lui ouvre son chemisier taquine ses petits seins , puis je lui ôte sa jupe. Elle se redresse presque nue et les mecs se rendent compte qu’elle n’est pas une femme. Le premier semble ébahi, le second remballe sa queue fais demi-tour et lâche ..- Bandes de pédales !!- Quel con .. elle.. il heu suce bien.. – Pas grave.. qu’il s’en aille.. dis-je.Un autre type approche qui était en train de mater .. mais a quelque distance. Sans doute qu’il a vu la nature de Eve et qu’il a aimé.. Je suis à genoux sur le siége les mains sur le cul de ma petite chienne, je mouille sa rondelle et je plante ma queue en elle. C’est doux et brûlant, je sens les contractions de son ventre qui enserre ma tige gonflée. Je l’empale à fond. Elle se redresse se cambre et geint. L’autre type à déballé son matos, il est monté comme un âne. J’ai une queue épaisse et longue mais là le mec c’est un vrai pieux. Il le fourre sans hésitations dans la bouche de la gamine qui se délecte. De la situation. Je la sens excitée comme jamais, être utilisée par des inconnus la fait triper à mort. Elle suce alternativement les mecs, un troisième larron arrive. Un papy, plus vieux que moi je pense Eve lui astique une queue molasse mais il semble drôlement apprécier la caresse. – La vache.. elle est drôlement bonne cette.. il ne sais pas comment finir.. – Traite là de salope, de chienne elle aime çà..- Oui une sacré salope et j’avais jamais tombé sur une comme çà.Je baise le cul de Eve comme un malade, mon ventre claque contre ses fesses. Je sens son cul qui palpite, m’aspire la queue. Je ne veux pas décharger en elle bêtement maintenant. Pourtant putain j’aimerais me libérer de toute la tension que fait naître la situation. J’invite le mec qui se faisait sucer à venir la fourrer. – Viens avec ta grosse queue, pètes lui la rondelle ou la mienne si t’a envie. Le mec me jette un regard et s’approche de Eve. – Tu m’en veux pas je préfère son petit cul .. me dit il avec un sourire.- Oh c’est bon cries la salope quand il plonge sa queue en elle.Ma main s’occupe de sa petite queue durcie par l’excitation et bursa escort bayan qui se niche contre son ventre. Son gland dégouline vraiment, j’ai les doigts gluants. Je fais ce que je peux pour éviter de la faire jouir j’aimerais qu’elle en prenne plein le cul avant de la laisser exploser. Je n me touche pas non plus. Excité comme je le suis une caresse trop forte et je balancerais tout dans la seconde.Le gars dans sa bouche ne s’embarrasse pas de çà , il presse ses mains sur sa nuque l’oblige à avaler la queue jusqu’à la garde et en gueulant il crache son sperme dans la bouche de Eve. Il relâche son étreinte elle lève la tête, reprenant son souffle le sperme ruisselle de sa bouche sur son torse. Elle étale la crème sur ses petits seins naissants. Elle regarde le papy dont la queue est dure. Il se branle frénétiquement elle lui dit – Encore… vas y jouis..Elle caresse les couilles les presse.. la bouche ouverte la langue sortie elle attend le jus de ce nouveau donneur. En peu de temps l’homme est aux abois, la gueule pleine de sperme et de sueur séchée, les cheveux collés, le maquillage qui fout le camps. Ma salope est hyper sexy. Le vieux se met à grogner et il arrose la gueule de Eve de longs jets épais de semence. Elle adore la douche.. les mains crispées sur le dossier du siège elle reçoit comme une offrande ce que le type est en train de lui balancer. Moi la main sur la queue, je suis également pas loin de tout cracher mais j’attends je fais refluer mon envie de l’arroser dans la foulée. Toujours calé en elle, l’autre homme la baise furieusement et à le voir il ne tardera pas à jouir. Son cul ferme , sa taille cambrée, quelle petite femelle. Je ne me lasse pas de la contempler , plus je passe du temps avec elle plus elle est femme. Je la vois évoluer, même si les effets de son traitement vont nous priver de certaines choses, sont évolution physique fait d’elle une magnifique jeune femme. Elle est couverte de foutre et lèche les dernières gouttes, essore la queue du vieux qui doucement lui caresse les épaules. – On m’avait jamais pompé comme çà dit il avec un sourire. Merci lui dit il. Eve ne réponds pas le visage maculé, la bouche ouverte elle est au bord du plaisir avec la queue plantée dans son cul. Elle me regarde , tends ses mains prends les miennes. Elle me serre les doigts, elle à du mal à respirer, sa petite poitrine est haletante. Je sens le tremblement qui l’anime. Elle prend un pied d’enfer on dirait. Je me penche embrasse ses lèvres maculées collantes, le baiser m ‘excite je sens ma queue qui frémis et coule de plus belle.- Retiens toi chérie, ne jouis pas encore.. résiste.. pour moi.Elle à un regard suppliant, elle redoutait et désirait ces mots. Elle est au paroxysme ou presque et je lui interdis le plaisir. Elle se retient, garde en elle cette bombe a retardement. Le déchainement n’en sera que plus violent. – Vas y défonces là !! baise là cette salope.. elle adore çà .. tape au fond.Elle se cambre, ses yeux sont fous, elle ne peut plus endiguer ce qui monte en elle. Appuyée sur mes mains elle redresse son buste, me regardant les yeux grands ouverts. Plantés dans les miens elle attends un mot.. sa queue est collée à son ventre un long fil glaireux se balance au bout du petit gland décalotté, ses couilles sont dans son ventre disparues. Serrées contre la petite tige de chair palpitante. – Jouis petite pute je lui murmure.Elle pousse un cri et secouée de spasmes elle m’arrose de gouttelettes transparentes, elle coule elle escort bursa gicle mais ce n’est plus un sperme laiteux c’est des gouttes totalement claires, nombreuses, épaisses et collantes Elle se répand.. tandis que le gars la queue plantée au fond de son cul lui remplis le ventre de giclées lourdes. Il se retire je vois le sperme ruisseler sur les cuisses de Eve qui est tremblante, agitée d’une longue onde de plaisir, gémissante. Je la pousse sur le dos.. cuisses relevées, je m’enfonce en elle le cul est brulant. Elle serre mes avants bras. Je plonge en elle je me retiens de jouir. Ma main s’empare de se petite queue dure et trempée. Sensible car elle crie au moment du contact. Elle me regarde et hoche la tête en signe d’assentiment. Je commence à branler sa queue avec force et rapidement. Elle hurle littéralement, se tord comme pour éviter ce qu’elle subit. – Arrête tu lui fait mal me dit le mec qui vient de la baiser.- Elle adore çà se faire vider à mort. Regarde..Elle se débat, sous mes doigts sa queue palpite comme un petit a****l, elle est dure comme une barre de fer. Je ne tiens plus et en gueulant je me vide en elle. C’est le moment qu’elle choisit pour a nouveau éparpiller les gouttes de son plaisir, elle en met partout sur elle, dans la voiture. Un spray qui dure une bonne minute sans doute.. Elle retombe les yeux mis clos la poitrine maculée de gouttes. – Encore murmure ses lévres- A toi vas y fort, vide là .. elle attends que çà ..Le gars empoigne la queue et la branle tandis que je tiens Eve pour éviter qu’elle se cogne partout. Elle pousse des cris de folie. Le gars me jette un œil de temps en temps pour vérifier si je continue le jeu. Soudain Eve hurle se débat plus fort, son sexe est rougi, il crache les petites perles à nouveau, elle nous arrose copieusement. En se cambrant et se pliant en deux. Son visage est crispé par le plaisir et la douleur qui sont mêlés. Elle se laisse aller dans mes bras, les yeux fermés, la bouche ouverte elle essaye de retrouver son souffle. – La vache !! c’est dingue il est toujours comme çà ?- Elle si tu veux bien.. oui elle adore être poussée à bout. – Oui Elle pardon.. Elle à son compte là non ?- Pas encore crois moi.. tu veux remettre çà ?- Mais elle va y rester !! c’est trop fort..Il dit çà et les yeux encore fermés Eve prend la main du type et la pose sur sa queue toujours raidie. Il me regarde, et commence à la branler doucement. Chaque aller retour lui fait pousser un cri et lui tire un spasme. Installée adossée sur mes genoux je la sens toute agitée de spasmes, elle est dans un état ou le plaisir n’est jamais absent une sorte d’orgasme permanent ou la moindre caresse lui donne des sensations intenses. Elle guide mes mains sur les bouts de sens seins, je les prends dans mes doigts, les caresses les tourne, les pince elle réagit intensément en se cambrant J’accentue les caresses je tors les petits bouts de chair elle crie, son bassin roule sous nos caresses. Il ne faut pas 10 minutes avant qu’elle hurle et jouisse à nouveau dans les doigts du gars. Je vois justement qu’il bande comme un malade .. Moi aussi ma queue contre le dos de Eve est gonflée . Je montre l’exemple me dégage de ma chérie, laisse reposer sa tête sur le siége.. et me fait un peu sucer, puis je me branle sur sa bouche. J’invite notre ami à faire de même. On est de chaque côté de sa tête , elle nous suce alternativement en attendant une douche de sperme. Je la sens agitée, je jette un œil et la salope est en train de se branler à nouveau. – Regarde dis- je au gars – Increvable !!On est tellement excités qu’on se répand sur elle, en moins de 5 minutes alors qu’a nouveau elle se met à asperger tout le monde des son plaisir.. la petite salope, elle est crevée, mais heureuse 

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir